TGFbeta: Comprendre les Coraux pour Combattre le Cancer.

Les chercheurs estiment aujourd’hui que les coraux sont l’un des principaux réservoirs de molécules pouvant lutter contre de nombreuses maladies graves tel que le cancer, le sida et Alzheimer.

scientist

Les coraux vivent avec des algues microscopiques nommées « Zooxanthelles » qu’ils absorbent dès leur naissance et gardent
dans leur corps. Ces zooxanthelles leur permettent d’utiliser la photosynthèse (capturer l’énergie du soleil) et sont nécessaires à leur survie.

Zooxanthellae

Seulement voilà, les épisodes de chaleurs causés par les changements climatiques stressent les coraux qui ne reconnaissent plus les zooxanthelles comme des « amis » et les détruisent ou les expulsent. Ce phénomène se nomme le « Blanchiment des coraux ».Nous pensons que l’augmentation de température des eaux récifales empêche l’expression du « TGFbeta » qui ne joue plus son rôle de modérateur et ne « protège » plus les zooxanthelles.

heat

Actuellement près de 25% des coraux du monde entier ont été détruits par le blanchiment. L’objectif de ce projet est de pouvoir étudier en détail le rôle du« TGFbeta » qui reste encore très mal connu et de mettre en évidence sa participation dans le « blanchiment des coraux »,
C’est ce même « TGFbeta » qui chez l’homme est impliqué dans des maladies telles que le cancer, la malaria. Chez l’homme comme chez les coraux c’est son dysfonctionnement qui permet à ces maladies de tromper le système immunitaire et de se développer dans notre corps.

help

Voici notre planète :

planet

Un huitième de la population mondiale vie à proximité des récifs coralliens et une grande partie de ces personnes en dépendent pour la nourriture et les revenus générés par le tourisme.

fishermen

Au-delà de ces enjeux, Les récifs coralliens constituent de véritables villes pour les poissons et autres animaux marins. Ils sont donc nécessaires à la survie de milliers d’espèces marines.

coral city

Selon de précédentes recherches que nous avons effectuées, cette symbiose est possible grâce à l’intervention d’une molécule immunitaire nommée «TGFbeta ». Celle-ci informe le système immunitaire d’accepter ces zooxanthelles et de ne pas les détruire.

Immune system

Privés de leurs zooxanthelles, les coraux ne peuvent plus utiliser la photosynthèse et sont très affaiblis. Ils blanchissent et généralement attrapent de nouvelles maladies qui les tuent quelques jours plus tard.

Coral bleaching

Il est donc très important de pouvoir étudier et comprendre les mécanismes de cette molécule sur un organisme simple tel que le corail pour pouvoir le comprendre sur un organisme complexe comme l’être humain.

Quel apport concret ?

Concrètement, le projet permettra d’augmenter fortement les connaissances sur les causes du blanchiment des coraux. Ce qui à terme permettra de trouver des mesures adéquates pour faire face à ce problème écologique. Par ailleurs, l’étude du TGFbeta chez les coraux permettra de recueillir des données indispensables pour mieux comprendre certaines maladies humaines telles que le cancer Alzheimer ou la malaria (Paludisme).