REEF blog

Année Internationale des Récifs Coralliens 2018

Coral Guardian Publié par Coral Guardian | Publié le 11 juillet 2017

L’année 2018 sera officiellement la 3ème année Internationale des récifs coralliens. Après déjà deux éditions et face à l’urgence climatique qui pèse sur ces écosystèmes, les espérances et l’enjeu sont de taille !

 

L’ICRI, instigateur d’un mouvement mondial

L’ICRI, l’initiative internationale pour les récifs coralliens, est à l’ origine de ces événements. Cette organisation est un partenariat informel entre les nations et les organisations qui s’efforcent de préserver les récifs coralliens et les écosystèmes connexes à travers le monde.

Fondée en 1994 par huit gouvernements : l’Australie, la France, le Japon, la Jamaïque, les Philippines, la Suède, le Royaume-Uni et les États-Unis d’Amérique, elle compte aujourd’hui plus de 60 membres. Cette année encore, elle les encourage à soutenir et à participer à la planification de l’édition 2018, tout en facilitant le développement des activités au niveau national.

 

Des dates importantes dans la lutte pour la protection des récifs coralliens

En 1997, cette action de groupe a permis d’éveiller les consciences au sujet des enjeux environnementaux et sociaux liés aux récifs coralliens, ainsi que de soutenir les efforts de conservation, de recherche et de gestion connexes. Plus de 225 organisations ont participé dans 50 pays et territoires. Environ 700 articles sont parus dans les journaux et des centaines d’enquêtes scientifiques ont été entreprises.

Onze ans plus tard, en 2008, on a observé un grand rassemblement entre les nations, les organisations et les individus du monde entier pour sensibiliser et motiver les gens à agir. Une quantité impressionnante de matériel pédagogique a été produite en plusieurs langues au cours de cette année, dont des affiches, des DVD éducatifs et des livres pour enfants. Plus de 630 événements ont été organisés dans plus de 65 pays et territoires à travers le monde.

 

2018, une année porteuse d’espoir

Cette année, nous espérons que cet élan va s’amplifier et qu’il y aura une réelle prise de conscience à l’échelle mondiale sur la valeur des récifs coralliens et des écosystèmes associés, mais également sur les menaces qui pèsent sur eux.

Pour cela, l’ICRI soutient les partenariats entre les gouvernements, le secteur privé, le monde universitaire et la société civile sur la gestion des récifs coralliens. Les objectifs principaux sont l’identification et la mise en œuvre de stratégies efficaces pour la conservation, ainsi que la résilience accrue et l’utilisation durable de ces écosystèmes. La promotion des « best practices » est au centre de l’initiative : partager des informations sur les meilleures pratiques en matière de gestion durable des récifs coralliens permettrait la multiplication des projets qui vont dans ce sens.

Par exemple, le concept de conservation marine participative élaboré par Coral Guardian pourrait être répliqué partout dans le monde à condition d’obtenir un maillage plus fort entre soutiens et partenaires : https://www.coralguardian.org/conservation-recifs-coralliens/

Si l’ensemble des acteurs du milieu s’unissent pour protéger ces écosystèmes menacés de disparition et porter le sujet sur le devant de la scène médiatique, l’année 2018 pourrait bien marquer un tournant décisif dans la sauvegarde de la biodiversité marine.

Ces articles pourraient vous intéresser

REEF blog

Acteurs de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité

L’engagement de Coral Guardian pour la préservation des écosystèmes marins a été distingué par le Ministère de la Transition écologique et solidaire. Nous avons officiellement…

REEF blog

Coral Guardian est désormais présent sur Comméon

Comméon, plateforme d’engagement participatif qui permet à chacun de soutenir les projets qui lui tiennent à cœur, a récemment mis en ligne notre projet de…

REEF blog

La fondation Insolites Bâtisseurs soutient notre projet en Indonésie

Bonne nouvelle : la fondation d’entreprises Insolites Bâtisseurs vient d’apporter son soutien financier à notre projet d’Aire marine protégée au large de l’Ile de Florès, en Indonésie….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tweetez
Partagez
Partagez