Sciences de conservation marine

Collecte de donnĂ©es et innovation sont au cƓur de notre dĂ©marche.

Comprendre comment

Collecte de données & innovation

GrĂące Ă  l’implication de l’équipe locale, nous avons mis en place une zone scientifique sur notre aire marine protĂ©gĂ©e.

Ce secteur permet de tester et d’optimiser diffĂ©rentes techniques de restauration, d’essayer de comprendre certains phĂ©nomĂšnes observĂ©s sur la zone ainsi que donner l’opportunitĂ© Ă  l’équipe locale de mettre en actions diffĂ©rentes idĂ©es, et donc dĂ©velopper leur curiositĂ© scientifique.

En 2018, de nombreuses structures de formes diffĂ©rentes ont Ă©tĂ© testĂ©es (hexagones de bĂ©ton, dĂŽmes mĂ©talliques, barres mĂ©talliques, structures bi-matiĂšre). Un an aprĂšs, les rĂ©sultats montrent un meilleur taux de croissance sur les tables mĂ©talliques, testĂ©es dĂšs le dĂ©but du projet. Les hexagones de bĂ©ton et les barres mĂ©talliques subissent une sĂ©dimentation due Ă  leur proximitĂ© avec le substrat, empĂȘchant ainsi le bon dĂ©veloppement des fragments coralliens.

Les dÎmes métalliques connaissent un bon taux de croissance, et les coraux grandissent de maniÚre multi-directionnelle.

Dans une dĂ©marche de constante amĂ©lioration, nous avons Ă©galement dĂ©cidĂ© de continuer sa recherche de supports, tout en rĂ©duisant son impact Ă©cologique au maximum. En 2019, l’association a dĂ©cidĂ© de travailler de plus en plus avec des matĂ©riaux biosourcĂ©s. De ce fait, de nouvelles structures en bi-matiĂšre sont en cours de tests, et devront ĂȘtre complĂštement implantĂ©es en 2020.

Analyses des données biologiques

Les zones d'analyse

Coral Guardian analyse les donnĂ©es scientifiques de trois zones prĂ©cises de l’aire marine protĂ©gĂ©e :

  • Zone TĂ©moin : une zone non restaurĂ©e
  • Zone Coeur de Corail (CC) : une zone restaurĂ©e
  • Zone Terrasses de Corail (TC) : une zone restaurĂ©e
Evolution du nombre de familles de poissons

Sur les zones restaurées, à savoir Coeur de Corail (CC) et Terrasses de Corail (CT), une évolution constante a lieu depuis 2015 sur la diversité familiale de poissons.

Evolution du nombre d'espĂšces de poissons

Pour ce qui est de l’Ă©volution du nombre d’espĂšces de poissons sur les zones Coeur de Corail (CC) et Terrasses de Corail (CT), on constate une augmentation moyenne de 17,5% depuis 2018.

La santé des coraux

Tous les mois, nous analysons le taux de croissance, de mortalité et les taux de blanchissement des coraux présents sur notre aire marine protégée.

Les zones d'analyse Evolution du nombre de familles de poissons Evolution du nombre d'espÚces de poissons La santé des coraux
restored reef - Coral Guardian

Coral Guardian analyse les donnĂ©es scientifiques de trois zones prĂ©cises de l’aire marine protĂ©gĂ©e :

  • Zone TĂ©moin : une zone non restaurĂ©e
  • Zone Coeur de Corail (CC) : une zone restaurĂ©e
  • Zone Terrasses de Corail (TC) : une zone restaurĂ©e
graphique nombre de familles

Sur les zones restaurées, à savoir Coeur de Corail (CC) et Terrasses de Corail (CT), une évolution constante a lieu depuis 2015 sur la diversité familiale de poissons.

graphique nombre espĂšces

Pour ce qui est de l’Ă©volution du nombre d’espĂšces de poissons sur les zones Coeur de Corail (CC) et Terrasses de Corail (CT), on constate une augmentation moyenne de 17,5% depuis 2018.

Measuring coral growth - Coral Guardian

Tous les mois, nous analysons le taux de croissance, de mortalité et les taux de blanchissement des coraux présents sur notre aire marine protégée.

Analyses des données sociales

Un suivi social

Afin de suivre au mieux les impacts du projet de restauration corallienne de l’üle d’Hatamin, sur les alentours, et plus prĂ©cisĂ©ment sur la vie des villageois de Seraya Besar, nous avons mis en place dĂšs le dĂ©but du projet, en 2015, un suivi social.

Collecte des données

Chaque mois, nous interrogeons 10 pĂȘcheurs du village sur leurs habitudes de pĂȘches et les habitudes alimentaires de leur famille. Cela permet d’avoir une vision plus globale de l’impact de nos actions de restauration sur la gestion des stocks de pĂȘche et sur leur Ă©volution.

Analyse des données

Nous analysons rĂ©guliĂšrement les donnĂ©es collectĂ©es depuis 2015 afin de permettre Ă  l’équipe locale de montrer concrĂštement l’intĂ©rĂȘt de ce type de programme de conservation aux villageois de Seraya Besar pour pouvoir ensuite Ă©tendre ce modĂšle aux autres Ăźles voisines.

L'avis des pĂȘcheurs locaux

Les pĂȘcheurs ont d’eux mĂȘme recensĂ©s un meilleur taux de pĂȘche, avec des espĂšces plus grosses, depuis 2017. Ils pĂȘchent dĂ©sormais plus prĂšs du village prenant ainsi moins de risques qu’auparavant pour trouver des poissons. Ces rĂ©sultats concrets nous permettront de sensibiliser le plus grand nombre dans la rĂ©gion.

Un suivi social Collecte des donnĂ©es Analyse des donnĂ©es L'avis des pĂȘcheurs locaux
Fishing - Coral Guardian

Afin de suivre au mieux les impacts du projet de restauration corallienne de l’üle d’Hatamin, sur les alentours, et plus prĂ©cisĂ©ment sur la vie des villageois de Seraya Besar, nous avons mis en place dĂšs le dĂ©but du projet, en 2015, un suivi social.

fishing village - Coral Guardian

Chaque mois, nous interrogeons 10 pĂȘcheurs du village sur leurs habitudes de pĂȘches et les habitudes alimentaires de leur famille. Cela permet d’avoir une vision plus globale de l’impact de nos actions de restauration sur la gestion des stocks de pĂȘche et sur leur Ă©volution.

Fish - Coral Guardian

Nous analysons rĂ©guliĂšrement les donnĂ©es collectĂ©es depuis 2015 afin de permettre Ă  l’équipe locale de montrer concrĂštement l’intĂ©rĂȘt de ce type de programme de conservation aux villageois de Seraya Besar pour pouvoir ensuite Ă©tendre ce modĂšle aux autres Ăźles voisines.

Fishing village - Coral Guardian

Les pĂȘcheurs ont d’eux mĂȘme recensĂ©s un meilleur taux de pĂȘche, avec des espĂšces plus grosses, depuis 2017. Ils pĂȘchent dĂ©sormais plus prĂšs du village prenant ainsi moins de risques qu’auparavant pour trouver des poissons. Ces rĂ©sultats concrets nous permettront de sensibiliser le plus grand nombre dans la rĂ©gion.

Articles scientifiques

Avec une volontĂ© de rendre les sciences marines accessibles au plus grand nombre, Coral Guardian a dĂ©veloppĂ© un partenariat avec l’association Ă©tudiante environnementale Bio Campus, de l’école Sup’Biotech, afin de vulgariser des articles scientifiques sur la thĂ©matique des rĂ©cifs coralliens.

Chaque mois, des Ă©tudiants de l’association Bio Campus, traitent un sujet d’actualitĂ© ou fondamental, en se basant sur la littĂ©rature scientifique, concernant les Ă©cosystĂšmes coralliens. Ces articles sont par la suite publiĂ©s sur diffĂ©rentes plateformes, et permettent la sensibilisation du grand public Ă  l’international Ă  l’importance de ces Ă©cosystĂšmes menacĂ©s, mais primordiales pour la survie de nos ocĂ©ans.

Page

Parole de donateur : Gregory Pagliero

Gregory soutient notre association depuis bientĂŽt 6 ans ! On lui a demandĂ© de nous raconter un peu ses motivations et les raisons qui l’ont…

RĂ©cifs coralliens

Comment l’ADN environnemental est-il utilisĂ© pour suivre la biodiversitĂ© de poissons rĂ©cifaux ?

Les poissons rĂ©cifaux : une biodiversitĂ© exceptionnelle   Les rĂ©cifs coralliens sont souvent considĂ©rĂ©s comme les forĂȘts tropicales des mers en raison de leur richesse…

Biologie marine des coraux

Les macro et microplastiques menacent les coraux d’eau froide

Écrit par : Coralie Barrier et Florina Jacob. Remerciements Ă  LeĂŻla Ezzat. CrĂ©dits photo : Luis Sanchez Tocino. Universidad de Granada.   Les macro et…

Partenaires scientifiques

Nous contacter

Nous sommes toujours à la recherche de nouvelles collaborations scientifiques (associations, universités, entreprises ou autres acteurs).
Contactez-nous si vous avez un projet !
coral
Nous Ă©crire