Faire un don Adopter un corail J'ai un code cadeau
Biologie marine des coraux

Corail du mois – Avril 2017 : Caulastrea furcata : le pro du troc, version sous-marine !

Corail du mois – Avril 2017 : Caulastrea furcata : le pro du troc, version sous-marine !
Publié par Coral Guardian | Publié le 19 April 2017

Petite devinette : quel est le nom “vernaculaire” (nom commun) de notre corail du mois, le Caulastrea furcata ?

  1. Le corail “Ĺ“il de taureau”
  2. Le corail “trompette”
  3. Le corail “sucre d’orge”

RĂ©ponse : de manière assez surprenante, ces appellations sont toutes les trois donnĂ©es Ă  ce mĂŞme corail ! Bon, alors cĂ´tĂ© ressemblance, la trompette, d’accord. L’Ĺ“il de taureau, passe encore….Mais le sucre d’orge ? Mystère…

Quel que soit le petit nom que l’on choisisse de lui donner, le Caulastrea furcata est en tout cas plutĂ´t sociable. Bien que dotĂ©, comme beaucoup d’autres coraux, de tentacules de chasse, il est peu agressif, et il aime vivre dans des colonies pouvant s’Ă©tendre jusqu’Ă  5 mètres de diamètre. Et quand on sait que la corallite (la partie “en trompette”) de chacun d’entre eux ne mesure, en moyenne, que 9,5 millimètres, ça commence Ă  faire pas mal de voisins !

Mais puisqu’il chasse peu, comment fait-il alors pour se nourrir ?
Ce corail, comme de très nombreuses autres espèces, trouve en fait sa nourriture grâce à un phénomène très particulier : la symbiose avec les zooxanthelles.

Les zooxanthelles, ce sont des micro-algues unicellulaires, qui vivent en absorbant le dioxyde de carbone produit par les coraux. Et en Ă©change, elles leur fournissent les nutriments nĂ©cessaires Ă  son dĂ©veloppement. En bref, c’est un peu l’Ă©conomie collaborative des fonds marins !

Mais le plus Ă©tonnant, c’est que ces algues sont prĂ©sentes Ă  l’intĂ©rieur des tissus du corail dès sa naissance, alors mĂŞme qu’il n’est encore qu’un Ĺ“uf Ă  peine fĂ©condĂ© !

Malheureusement, le rĂ©chauffement des ocĂ©ans provoque le rejet des zooxanthelles : c’est le phĂ©nomène qui correspond Ă  ce qu’on appelle le blanchissement des coraux.

L’annĂ©e dernière, l’Ă©pisode de blanchissement des coraux le plus massif jamais observĂ© a eu lieu. Et un nouvel Ă©pisode de blanchissement est en cours actuellement.

Alors, pour sauver les coraux pendant qu’il en est encore temps, aidez Coral Guardian, en adoptant votre corail : J’adopte un corail. Vous recevrez un certificat avec le nom de votre corail et sa localisation exacte, et votre soutien sera une aide prĂ©cieuse pour aider Coral Guardian Ă  poursuivre son travail de restauration et de prĂ©servation des rĂ©cifs !

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Tweetez
Partagez
Partagez