Association Coral Guardian

La première nurserie de coraux en Méditerranée voit le jour

Publié par Coral Guardian | Publié le 27 juillet 2021

Comme vous le savez déjà, nous nous sommes associés fin 2020 avec l’association espagnole Equilibrio Marino sur le projet SOS Corales, un projet de recherche innovant qui a pour but de restaurer l’écosystème corallien, au sud de l’Espagne.

Après de longs mois de travail, l’équipe dirigée par la biologiste Marina Palacios a franchi une étape importante pour la recherche et la restauration du corail chandelier. SOS Corales ne se contente pas de repeupler cette espèce dans son habitat, mais a également créé une nurserie de coraux pour récupérer les spécimens les plus malades, ce qui semblait jusqu’à présent impossible.

Les avantages de ce projet sont multiples. Les coraux sont la base de l’écosystème car plusieurs espèces marines, d’une manière ou d’une autre, en dépendent pour se reproduire, se nourrir… Les écosystèmes de coraux d’eaux froides peuvent abriter jusqu’à 29 fois plus de faune comparé aux zones sans coraux. Par conséquent, le rétablissement des coraux est essentiel pour la santé de cette zone marine avec une biodiversité aussi riche.

nurseries Méditerranée

 

Un projet unique en mer Méditerranée

Le projet a lieu dans la zone spéciale de conservation (ZSC) des falaises et des fonds marins de Punta de la Mona, sur la côte de Grenade, une zone à haute valeur écologique. On y trouve plusieurs types de coraux d’eaux froides, dont le corail chandelier (Dendrophyllia ramea), une espèce menacée d’extinction dont on avait peu d’informations jusqu’à présent.

Sur place, l’association Equilibrio Marino a trouvé un écosystème très endommagé, avec des centaines de coraux brisés principalement en raison de la forte concentration d’engins de pêche abandonnés dans la zone. Ces filets et ces lignes affectent particulièrement le corail chandelier qui s’y retrouve emmêlé. Lorsque le corail se brise, le fragment tombe au fond, s’enfouit, et des organismes opportunistes (épibiontes) le recouvrent de sorte que ses polypes ne peuvent pas se nourrir et qu’il meurt peu à peu.

Afin de mieux comprendre la biologie et les pressions sur cette espèce dans la zone, des études préalables sur cette espèce dans son environnement ont d’abord été réalisées en collaboration avec des universités locales. Les sujets traités incluent le  comportement des polypes, la structure des populations des coraux, les organismes qui affectent cette espèce de coraux et la composition des polluants dans la zone. Actuellement les analyses sont en train d’être finalisées avec les partenaires académiques. En termes pratiques, des protocoles de travail, ainsi que la formation d’une équipe de plongeurs ont été réalisés par l’équipe locale.

SOS Corales

 

Quelles actions concrètes sont menées sur place ?

Le projet SOS Corales inclut différentes actions pour faciliter la récupération de l’écosystème corallien de la zone de Punta de la Mona. Tout d’abord, un nettoyage des fonds marins est effectué afin de retirer les engins de pêche et autres déchets provenant des côtes, en suivant des protocoles précis. Puis les colonies de coraux sont libérées des engins de pêche, nettoyées, et les parties mortes, les sédiments et les épibiontes sont retirés. Les colonies brisées qui sont en bon état sont transplantées directement en milieu naturel, et les coraux en moins bon état sont transplantés sur les nurseries.

Les nurseries constituent un environnement sans danger et sans risque de sédiments ou d’épibiontes pour les coraux. Ces structures sont adaptées pour permettre les soins, la surveillance et l’entretien appropriés jusqu’à ce que les coraux soient en bonne santé, et que les polypes obstrués ou morts soient régénérés. Une fois que les coraux se sont rétablis, ils seront réintroduits en milieu naturel dans des zones favorables pour leur développement.

Pour en savoir plus sur notre projet en mer Méditerranée cliquez ici.

 

Crédits photo : Javier Sánchez

Ces articles pourraient vous intéresser

Association Coral Guardian

La biodiversité corallienne en eaux profondes : le monticule de corail de Cabliers (mer d’Alboran)

Les premières descriptions biologiques des fonds coralliens d’eau froide ont eu lieu au milieu du XIXe siècle [1]. À cette époque, les récifs coralliens tropicaux…

Association Coral Guardian

À la découverte des coraux d’eau froide

Les coraux d’eau froide existent depuis des millions d’années et ont colonisé l’ensemble des mers et océans du monde. Il n’est donc pas rare de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tweetez
Partagez
Partagez