0
%
Association Coral Guardian

L’assemblée nationale vote l’interdiction du dragage des récifs coralliens

Coral Guardian Publié par Coral Guardian | Publié le 23 mars 2016

Dans la nuit de jeudi, les députés ont voté l’amendement visant à interdire le dragage des récifs coralliens.
Cet amendement est une première victoire pour Coral Guardian,  qui milite désormais pour l’adoption du texte au Sénat.

C’est un premier pas et une belle victoire pour la préservation de la biodiversité française. Dans la nuit du jeudi 17 mars, les députés ont voté un amendement qui porte comme objectif l’interdiction du dragage des récifs coralliens dans les territoires sous souveraineté ou juridiction française.

Le dragage des récifs coralliens est une pratique méconnue du grand public mais dont les industriels se servent toujours, notamment à titre de remblais dans les projets de développement côtier.

« A l’heure où la France vient de clôturer la COP21, il nous apparaissait nécessaire de mettre en évidence cette pratique qui a lieu sur nos territoires et qui continue de détruire massivement notre patrimoine naturel et sa biodiversité si fragile. La France, en tant que second pays à posséder le plus de récifs coralliens, a une responsabilité majeure dans la protection des récifs coralliens.  » rappelle Guillaume Holzer, cofondateur de Coral Guardian.

Grâce à une pétition, Coral Guardian a pu venir à la rencontre des parlementaires et a réussi à déposer un amendement pour faire interdire cette pratique.

« C’est une vraie satisfaction de voir que les parlementaires ont voté cet amendement qui a pour objectif de faire interdire le dragage des récifs coralliens. Aujourd’hui et malgré les messages d’urgences répétés par les scientifiques, l’homme continue de détruire, déplacer ou adapter la biodiversité en fonction de ses besoins, ce qui montre que nous avons encore beaucoup de travail afin de faire évoluer les mentalités. »

Ce sera désormais aux Sénateurs de confirmer cet amendement dans le projet de loi biodiversité.

Pour Coral Guardian, et pour les 55 000 km de coraux que recèlent les côtes françaises, c’est une gigantesque victoire. Mais pour confirmer cette interdiction, le Sénat doit encore valider le texte : rien n’est encore joué…

Notre équipe est d’ores et déjà sur le pied de guerre pour aller rencontrer les sénateurs et les pousser à adopter cet amendement salutaire pour les coraux et l’incroyable vie aquatique qu’ils abritent.

Mais pour leur mettre une pression maximale, et obtenir le vote définitif du texte, nous devons décupler l’impact de notre pétition.

Signez la pétition ici: http://petition.coralguardian.org/protegez-recifs-coralliens/

Ces articles pourraient vous intéresser

Association Coral Guardian

Restauration des récifs coralliens : reproductions sexuée ou asexuée des coraux

Pourquoi restaurer les récifs coralliens ? 25% de la biodiversité marine dépend ou bien vit dans les récifs coralliens et 275 millions de personnes en…

Association Coral Guardian

Les filtres UV contenus dans les crèmes solaires: l’émergence d’une nouvelle menace pour les coraux ?

Les crèmes solaires Les activités humaines sont directement et indirectement impliquées dans le déclin des coraux à l’échelle globale, régionale et locale (Hughes et al.,…

Association Coral Guardian

La mémoire écologique des coraux : une adaptation au réchauffement climatique

Les vagues de chaleurs océaniques sont de plus en plus rapprochées. Sur les deux dernières décennies, nous en comptons 4 ! Malheureusement, les années 2016…

Association Coral Guardian

La biodiversité corallienne améliore la croissance et la santé des coraux

Le changement climatique et autres perturbations locales (fragmentation d’habitat, pollution, surexploitation des ressources) induisent une extinction massive d’espèces ainsi qu’une chute importante de la biodiversité…

Tweetez
Partagez
Partagez