Faire un don Adopter un corail J'ai un code cadeau
Faire un don
L'impact du changement climatique

L’impact de la COP27 sur la biodiversité et les coraux

L’impact de la COP27 sur la biodiversité et les coraux
Publié par Vincent Diringer | Publié le 14 December 2022

Chaque année, les Nations Unies organisent une conférence de deux semaines (COP, Conférence des Parties) qui sert à faire le point sur les progrès mondiaux réalisés en matière d’atténuation du changement climatique, à créer de nouveaux mécanismes pour gérer les impacts, l’adaptation et le financement, ainsi que fixer la prochaine série d’objectifs que les gouvernements doivent atteindre. Après deux semaines de négociations sur des sujets clés, la COP se conclut par une déclaration, et parfois un accord majeur sur l’action climatique (Accord de Paris, COP21), ou la création d’un nouvel outil (Mécanisme de Varsovie, COP19) [1].

Cette année la COP27 s’est tenue à Charm el-Cheikh, en Égypte du 6 au 18 novembre et devait donner lieu à des avancées sur la conservation de l’environnement et le financement climatique. Les océans et les forêts ont suscité un intérêt particulier suite aux développements de la COP26 à Glasgow l’année précédente, et une résolution sur le financement climatique – en particulier les pertes et dommages – pourrait ouvrir la porte à des investissements dans des solutions basées sur la nature et le développement économique lié à la protection de l’environnement [2]. Pour les nations insulaires et les communautés côtières, cela est représenté par le développement de l’économie bleue, où la conservation active des ressources issues de la mer – telles que les récifs coralliens et les espèces qui en dépendent – font une part intégrale de l’économie [3-5].

 

Résultats des négociations

Malheureusement, les décisions prises à Charm el-Cheikh n’ont pas été concluantes pour la biodiversité. Les promesses faites sur les ressources forestières à Glasgow ont échoué, mais le lancement de l’initiative ENACT (Enhancing Nature-based Solutions for an Accelerated Climate Transformation) visant à réduire les émissions de carbone en protégeant et en conservant les environnements naturels riches en carbone a été un développement positif [6]. Ceci, ainsi qu’une percée sur les pertes et dommages, ont été parmi les seuls progrès réalisés en Égypte – cependant, la biodiversité est de retour à l’ordre du jour en décembre, avec la conférence des Nations Unies sur la biodiversité qui a lieu en ce moment à Montréal du 7 au 19 [2].

Un point clé à surveiller lors de ce sommet est le développement de l’objectif 30×30, un objectif défendu par plus d’une centaine de pays pour protéger 30 % des terres et des mers du monde d’ici 2030. Il y a peu de détails quant à la mise en œuvre de ces objectifs. mais un cadre devrait émerger de Montréal et dicter comment les systèmes naturels et la biodiversité seront améliorés grâce à cet objectif. Le 30×30 a la capacité d’être l’une des mesures de conservation les plus efficaces jamais adoptées et pourrait aider à préserver des biomes importants tels que les récifs coralliens, les herbiers marins, et les forêts de mangroves [7].

 

Références

[1] Romdhane, M. & Diringer, V. (2021), “What is COP?”, ClimaTalk.

[2] Diringer, V. (2022), “Pre-COP27 Analysis: A Focus on Biodiversity”, ClimaTalk.

[3] Wenhai, L., Cusack, C., Baker, M., Tao, W., Mingbao, C., Paige, K., … Yufeng, Y. (2019), “Successful Blue Economy Examples With an Emphasis on International Perspectives”, Frontiers in Marine Science 6. https://doi.org/10.3389/fmars.2019.00261 

[4] Friday, A., Kami, T., Greenberg, N., Barr, R., Pasisi, C., & Kostka, W. (2022), “Sustainable Financing for the Pacific Blue Continent to Achieve 30% MPA and 100% Sustainable Management”, Virtual Island Summit, Island Innovation.

[5] Koehring, M., Eiras, R., Mitchell, K., Afrin, Z., Shabnam, S., & Ebrahim A. (2022), “How can we Develop Blue Economy Opportunities?”, Virtual Island Summit, Island Innovation.

[6] International Union for Conservation of Nature (2022), “Egyptian COP27 Presidency, Germany and IUCN announce ENACT Initiative for Nature-based Solutions”, IUCN.

[7] Waldron, A., Adams, V., Allan, J., Arnell, A., Asner, G., Atkinson, S., … Zhang Y.P. (2022). “Protecting 30% of the planet for nature: costs, benefits and economic implications”, High

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Tweetez
Partagez
Partagez