Corail du mois – Juillet 2017 : Palythoa : fleur du mal !

 In Biodiversité
Palythoa

Prêts pour le grand frisson ? Avec notre corail du mois, le Palythoa, ça ne rigole pas !

Malgré son aspect de jolie fleur inoffensive, ce corail mou (c’est-à-dire sans squelette calcaire), est sans aucun doute le plus redoutable de tous les coraux dont nous avons eu l’occasion de faire la connaissance pour l’instant dans le cadre de ce rendez-vous.

De nombreuses espèces de Palythoa produisent en effet une toxine appelée Palytoxine, également produite par certains autres coraux et d’autres invertébrés. Hautement toxique, cet alcool gras, émis par le Palythoa pour se protéger de ses prédateurs, peut être fatal en cas d’ingestion ou d’inhalation, même à petite dose : autant dire qu’avec le Palythoa, la rencontre se fera sans accolade musclée ni étreinte passionnée !

La Palytoxine a été isolée par les scientifiques pour la première fois en 1971 à Hawaii. Mais son usage par l’homme est très ancien, puisque les anciens guerriers hawaïens l’utilisaient déjà de manière séculaire, pour en enduire leurs armes.

Si vous aussi, vous voulez prendre les armes pour combattre la disparition des coraux, et aider Coral Guardian à poursuivre son travail de restauration et de préservation des récifs, si important pour l’avenir de la biodiversité marine, alors, rejoignez nos centaines de parrains et marraines de coraux :

Pour seulement 30 euros, soit 10 euros après déduction fiscale, un petit corail sera planté en votre nom dans l’une de nos nurseries de coraux, au large de l’île de Florès, en Indonésie, et vous recevrez même un certificat d’adoption personnalisé pour votre petit protégé !

Merci par avance pour votre action, si importante pour l’avenir de nos océans !

Recent Posts
Pectinia Lactuca