Association Coral Guardian

Cap sur IMPAC4: le Congrès international qui réunit les experts des Aires Marines Protégées

Publié par Coral Guardian | Publié le 12 septembre 2017

IMPAC4, c’est le congrès international sur les Aires Marines Protégées qui réunit tous les spécialistes du milieu marin. Coral Guardian était présent pour partager son expérience en matière de conservation participative, grâce au soutien de l’Ambassade de France au Chili et de la Délégation Régionale de Coopération pour l’Amérique du Sud. Retour sur un événement incontournable pour l’avenir des océans.

Cette année, l’IMPAC4 s’est déroulé du 4 au 8 septembre à la Serena, au Chili. Plus de 2000 scientifiques, mais aussi des responsables politiques et administratifs de 80 pays à travers le monde sont venus pour présenter les dernières avancées scientifiques et discuter des moyens concrets à mettre en œuvre afin d’assurer la protection durable des océans.

Organisée par le Ministère de l’Environnement du Chili, l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) et la WCPA (World Comission on Protected Areas), cette 4ème édition était axée sur l’importance de la relation entre océan et communautés côtières.

IMPAC4

La cérémonie d’ouverture de l’IMPAC4 a été marquée par l’annonce de la création de la plus grande Aire Marine Protégée d’Amérique latine au large de l’île de Pâques (720 000 mètres carrés). Après 7 ans de négociations avec le gouvernement, la communauté indigène des Rapa Nui a finalement voté à 62% en faveur de la création d’une nouvelle Aire Marine Protégée à usage multiple.

Ont suivi 4 jours de conférences et de tables rondes. Guillaume, notre co-fondateur, a donné plusieurs conférences sur les thèmes suivants : 

  • Pourquoi les récifs coralliens sont-ils en danger?
  • Sensibiliser les jeunes générations à l’importance de préserver l’écosystème marin
  • Communautés autochtones et MPA: opportunités et défis pour la conservation marine
  • De la science à la politique (co-animé avec Tara Expeditions)
  • Promouvoir des approches novatrices de la conservation marine et encourager des modèles de développement durables
  • Le concept de valorisation des écosystèmes repose sur une approche écosystémique sociale

Il a particulièrement apprécié les workshops sur la coopération sud-sud et les comportements citoyens, qui lui ont permis d’instaurer le dialogue avec des acteurs influents.

cc Ministerio del Medio Ambiante de Chile

L’association a aussi présenté 2 films au festival de cinéma « Frente al mar » sur les projets Manta Reef et Cœur de Corail. Ils ont été bien accueillis par un public courageux, qui a dû affronter le froid pour assister aux projections (il faisait à peine 5°C ce soir là).

IMPAC4

Enfin, Coral Guardian était présent dans l’espace exposition aux côtés de l’AFB. Nous avons même eu l’honneur de recevoir la visite de la légendaire océanographe Sylvia Earle sur notre stand.

 

Sylvia Earle

L’IMPAC4 fait définitivement partie des évènements à ne pas louper si vous vous intéressez à la protection des océans. Des milliers de professionnels et de passionnées débattent et prennent la parole pour mettre en lumière des solutions innovantes et positives, qui pourraient devenir globales. Pour Coral Guardian, cela a été l’occasion de rencontrer des personnalités inspirantes. Nous espérons que ce sera peut-être aussi la perspective de nouvelles collaborations.

Ces articles pourraient vous intéresser

Association Coral Guardian

Restauration des récifs coralliens : reproductions sexuée ou asexuée des coraux

Pourquoi restaurer les récifs coralliens ? 25% de la biodiversité marine dépend ou bien vit dans les récifs coralliens et 275 millions de personnes en…

Association Coral Guardian

La mémoire écologique des coraux : une adaptation au réchauffement climatique

Les vagues de chaleurs océaniques sont de plus en plus rapprochées. Sur les deux dernières décennies, nous en comptons 4 ! Malheureusement, les années 2016…

Association Coral Guardian

La biodiversité corallienne améliore la croissance et la santé des coraux

Le changement climatique et autres perturbations locales (fragmentation d’habitat, pollution, surexploitation des ressources) induisent une extinction massive d’espèces ainsi qu’une chute importante de la biodiversité…

Association Coral Guardian

Le plastique, nouvelle cause de maladies pour les coraux

Durable – un terme qui définit particulièrement bien la matière plastique. Originaire de l’Égypte antique, les polymères de plastique (thermoplastiques ou thermodurcissables) ont révolutionné le…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tweetez
Partagez
Partagez